La Broussère

Marcheurs, à Saint Laurent de Cerdans, marchons, marchons, 
que notre sueur abreuve les sillons de cet escalier géant, 
nous hissant au septième ciel vers la chaleur et la lumière
d'un soleil glorieux, au-dessus de l'automne rougissant et brumeux.
Là-haut, comme des enfants joyeux, nous nous collerons des marrons
à coup de chataignes et laverons ces bleus tombés du ciel
à la claire fontaine, où l'eau perce la pierre de sa lame acérée,
afin que l'éclat limpide révèle l'esprit du monde, à la croisée
des chemins qui serpentent, une couleuvre lovée au bout de nos 
bâtons noueux, que nous brandirons comme un caducée victorieux.